Des biens inoccupés deviennent habitats sociaux et écologiques

Le Projet Bethléem vise l’affectation des biens -principalement d’Église- inoccupés ou sous-occupés à l’habitat social, en collaboration avec les Agences Immobilières Sociales (AIS). L'approche est conforme à ce que le pape Fanciscus entend avec «l'écologie intégrale»: une combinaison d'objectifs sociaux et écologiques.


logo bethleemLe Projet Bethléem a été mis sur pied suite à l’appel du Cardinal Danneels en 2006 ; il promeut l’affectation des biens d’Eglise ou biens privés inoccupés à l’habitat social.
Le Projet Bethléem n’est ni une AIS, ni un promoteur immobilier social, ni même un bureau d’architecte. C’est une passerelle, qui relie le propriétaire et l’AIS ; un fil qui rattache la communauté chrétienne à la société civile. Les chrétiens veulent assumer leurs responsabilités de citoyens et de croyants, face à un problème vital pour la société tout entière. Dans le projet Bethléem, ils rendent ce souci concret et palpable.


Pas seulement des biens de l'Église

L’objectif du Projet Bethléem est de rendre une part du marché locatif privé accessible à une population à revenus faibles ou moyens, en partenariat avec les AIS. Les AIS appliquent des loyers modérés, -15% par rapport au marché, mais offrent de nombreux avantages aux propriétaires : la garantie d’un loyer toujours payé et la garantie de l’entretien du bien ‘en bon père de famille’. Si le Projet Bethléem a été initié par l’Eglise de Bruxelles, il déborde largement des structures ecclésiales. Le Projet Bethléem accompagne en effet les propriétaires qui souhaitent faire revivre leurs biens en latence.  


Des démarches accompagnées

portaels33 badkamerConcrètement, après une visite sur place, l’AIS et l’équipe Bethléem émettent un avis ou font une offre : estimation des frais de rénovation, proposition d’aménagement de l’espace, fixation du prix du loyer, etc. Après accord du propriétaire, et selon le type et l’ampleur du chantier, diverses questions doivent être mises sur le tapis : désignation d’un architecte, d’un entrepreneur, réalisation du cahier des charges, récolte des devis, demande de permis d’urbanisme, introduction des demandes des primes à la rénovation octroyées par la Région, etc. Les démarches nécessaires sont réalisées en grande partie par l’AIS.


La rénovation, aussi écologique

Pour une mise en gestion en AIS, le bâtiment doit être conforme aux normes locatives en vigueur dans la Région, et cela implique parfois des frais importants. Ceux-ci sont toujours à charge du propriétaire.
Cependant, l’Archevêché de Malines-Bruxelles a mis sur pied diverses aides pour soutenir les propriétaires ‘diocésains’.

 

Une exemple : trois logements sociales à Schaerbeek

En 1980, l’ASBL Œvres paroissiales de la section Sainte Elisabeth a acheté un immeuble précédemment occupé par un fleuriste, avec le but de servir comme secrétariat paroissial. Depuis 2008 il était vide et la question de sa réaffectation s’est posée. Les responsables de l’animation pastorale ont alors demandé à l’AOP Bruxelles Nord-est de veiller à une réhabilitation de la maison en lui conservant une fonction sociale.
Fin 2009, une convention est signée entre l’AOP propriétaire et une Agence Immobilière Sociale (AIS). Le mandat de gestion conclu avec L’ASBL « Logement pour tous a pris cours le 1/12/2009 pour une durée de 10 ans.


La performance écologique

portaels33 keukenDans le contexte économique et environnemental actuel, il est très important de produire des logements le plus durable possible. Produire des logements en utilisant, tant que faire ce peu, des matériaux ayant un faible impact sur notre environnement lors de leur production comme de leur mise en œuvre et ayant une faible consommation d’énergie dans leur utilisation représente un bénéfice social pour la collectivité et pour les occupants qui voient leur facture énergétique allégée.

De façon concrète, notre travail de restauration passe par les objectifs suivants : la conservation maximale de la structure existante, une isolation thermique qui réponde aux performances «basse énergie », une bonne ventilation garante de la santé des habitants et enfin, un bon confort acoustique.

Le résultat de la rénovation sont des habitats avec une certificat de performance énergétique de respectivement 34, 36 et 56 kWh/m² par an.

télécharger la brochure bilingue de ce batiment, avec toutes les détails et des chiffres

 

www.bethleem.be

Lees hier de Nederlandstalige versie van dit artikel

Plus d' informations:

dienst solidariteit

 

 

Service Solidarité, Rue de la Linière, 14 – 1060 Bruxelles, 02/ 533 29 60, Dit e-mailadres wordt beveiligd tegen spambots. JavaScript dient ingeschakeld te zijn om het te bekijken.

  

 

 


dienst diaconie

 

Dienst Diaconie Brugge, Groenhove, Bosdreef 5, 8820 Torhout, 0488 80 91 78, Dit e-mailadres wordt beveiligd tegen spambots. JavaScript dient ingeschakeld te zijn om het te bekijken.

 

 


downloadaanbod

Klimaatnetwerk RedHunToekomst Web NL 255px

klimaatnetwerk liggend symbolen

Het klimaatplan van...

Klimaatnetwerk.be wordt mee gedragen door volgende organisaties:               

BroederlijkDelen logoNEW FullColorWeb 160px Caritas int be cmyk 110px logocaritas 110px Afbeelding7  orbit2  paxchristi   Afbeelding6  180228 LogoWZS 120px wzz logo vzw 200px